Une métropole en plein essor

Oran, une ville en plein essor s’impose aujourd’hui en Capitale régionale économique et culturelle coiffant le pôle industriel d’Arzew.
PORT ORAN

PORT ORAN

Avec son grand port méditerranéen, son aéroport international d’ Es-sénia en cours d’extension, ses deux universités, dont l’USTO, la plus grande des universités technologiques africaines, ses nouvelles infrastructures routières, ses zones industrielles et d”activités économiques, et ses zones d’extension touristiques, Oran connaît une vitalité économique perceptible. Malgré quelques  déficits en infrastructures dans des secteurs sensibles tels que logement, l’école et la santé,  Oran ne cesse de rattraper les retards pour répondre aux besoins de sa population en constante croissance et pour renforcer son statut et son image de grande métropole de l'Ouest algérien.
Depuis ces six dernières années Oran se revitalise. Des projets dignes de son statut et de ses ambitions ont été réalisés, lancés, ou initiés: Des hôpitaux, dont un nouveau CHU, des facultés, un grand hôtel de classe internationale, un palais des congrès, un stade olympique, une quatrième ceinture routière périphérique, des routes et ouvrages d’art, un très grand projet d'assainissement des eaux usées, un vaste programme de réalisation de logements et bien d'autres infrastructures dans tous les secteurs sociaux éducatifs et universitaires sont en cours de réalisation. Des infrastructures routières en construction permettront également de renforcer l'armature urbaine de la Ville. Oran a connu également une bonne prise en charge se traduisant sur le terrain par des travaux d’embellissement urbain et de maintenance des infrastructures. Une nette amélioration de la gestion et du fonctionnement de la ville est constatée notamment en matière d’hygiéne et de préservation de l’environnement urbain.
 Avec près de 800 000 habitants, Oran est la plus grande commune du pays en terme de population. Contrairement à d'autres villes côtières qui épousent langoureusement leur littoral marin, Oran,est une Cité qui a longtemps "tourné le dos" à sa mer. Une mer qui n'était accessible il est vrai qu'au delà du Mont Murdjadjo. Grâce au port commercial installé au pied de la ville, et au port militaire de "Mers El kébir" relié à Cité par une route ouverte sur la falaise, Oran a peu a peu renoué avec la mer.La corniche oranaise deviendra rapidement l'un des plus célèbres site côtier ouvert au tourisme balnéaire en Algérie.
Oran est un pôle économique important, comme le démontre l'organisation de plusieurs manifestations d’envergure mondiale durant ces cinq dernières années, notamment la 16e Conférence et le Salon International sur le Gaz Naturel Liquéfié (GNL16),organisés à Oran entre le 18 et le 21 avril 2010. La ville jouit d'une grande attractivité économique et industrielle. La capitale de l'Ouest attire beaucoup d'investisseurs et d'hommes d'affaires, elle occupe une place de choix sur l'échiquier économique national. C'est un pôle d'attraction économique et industriel comprenant pas moins de trois grandes zones industrielles : celle d'Arzew avec 2 610 hectares, de Hassi Ameur avec 315 ha et celle d'Es Sénia avec 293 ha. Elle dispose par ailleurs de 21 zones d'activité réparties à travers cinq communes
La wilaya dispose notamment de
- Un aéroport international et un grand port commercial
- Un réseau routier de 1550 kms, dont 250 Km de routes nationales, 630 Km de chemins de wilaya
- Un pole universitaire qui regroupe un peu plus 65000 étudiants.
- Un secteur de l’éducation qui dispose de 520 écoles primaires, 152 CEM et 60 lycées,
- Des structures de formation professionnelle comprenant 18 CFPA, 3 INSFP et 01 annexes CFPA.
- Un secteur de la santé qui dispose de 6 hôpitaux, 41 polycliniques et 102 salles de soin.
La wilaya d’Oran dispose de nombreuses structures et de plusieurs site à vocation culturelle constituant des atouts majeurs pour le tourisme. Il s’agit notamment du théâtre régional, du théâtre de verdure, musée, l’ancienne quartier Mdina jdida, le quartier historique de Sidi El Houari, le jardin municipal, Médina Djedida avec ses produits artisanaux, la cathédrale, le Djebel Murdjadjo, et les stations balnéaires.
La Wilaya d’Oran s’étend en bordure de la Méditerranée sur un littoral de 120 km comprenant des paysages et des reliefs pittoresques avec des criques, des plages sableuses et des falaises rocheuses au merveilleux panorama
PORT ORAN