Présentation d'Oran et sa Région

Oran, Wahran en arabe, est la deuxième grande ville du pays, connue par son surnom légendaire: "El Bahia”. Un qualitatif attachant qui traduit le caractère vivant, radieux et accueillant de la Ville et de ses habitants.

Oran, la deuxième plus grande ville du Pays est le chef-lieu d'une Wilaya (Département) du même nom située au nord-ouest, a 430 Km d’Alger.
La Wilaya d'Oran est limitée au Nord par la mer Méditerranée, à l'Est par les wilayate de Mostaganem et Mascara et au Sud-Ouest par les wilayate de Sidi Bel Abbés et de Aïn Témouchent.
Le territoire de la wilaya d’Oran s’étend sur une superficie totale de 2 121 km2    
Latitude : 35° 42' 00 N
Longitude : 0° 38' 30 W
Altitude : 110 mètres

La wilaya compte aujourd’hui prés de 1,8 millions d’habitants
Au recensement de 2007, la wilaya d’Oran comptait 1 382 980 habitants

Depuis le dernier redécoupage administratif de 1984, la wilaya d’Oran est divisée en neuf daïras, sur lesquelles se répartissent 26 communes:
Oran : commune d'Oran
Aïn-el-Turck : communes d'Aïn-el-Turck, Mers-el-Kébir, Bousfer, El Ançor
Arzew : communes d'Arzew, Sidi Benyebka
Bethioua : communes de Bethioua, Ain el Bia, Mers El Hadjadj
Bir El Djir : communes de Bir El Djir, Hassi Bounif, Hassi Ben Okba
Boutlélis : communes de Boutlélis, Misserghine, Ain El Kerma
Es Sénia : communes d'Es Senia, El Kerma, Sidi Chahmi
Gdyel : communes de Gdyel, Ben Fréha, Hassi Mefsoukh
Oued Tlélat : communes d'Oued Tlétat, Tafraoui, El Braya, Boufatis

L’ Agglomération oranaise

La Ville d’Oran,avec les trois autres communes environnantes ,Bir El Djir à l’Est, Es-Sénia au sud et Misserguine vers l’Ouest. Le développement de l’agglomération oranaise, ou du « Grand Oran », plus officiellement appelé le Groupement Urbain d'Oran - G.U.O - , est déterminé par un plan directeur d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) adopté en 1998 et aujourd’hui en cours de réactualisation. Son périmètre urbain est constitué par les quatre communes, Bir el Djir, Es Senia et Sidi Chami qui abrite  le nouveau grand pole commercial avec le grand marché de gros des fruits et légumes.

Bir el-Djir
Bir el-Djir constitue la principale commune de la banlieue est d’Oran. Appelée Arcole à l'époque coloniale, la commune est située à une dizaine de kilomètres du centre-ville. La zone est restée essentiellement agricole jusqu'au début des années 1980 quand députèrent les premières extensions urbaines de la Ville d’Oran vers l’est.Elle accueille aujourd'hui une population de prés de 210 000 habitants, et devient un pôle majeurpour l’habitat et les industries de transformation.
Elle abrite plusieurs sièges d’entreprises et d’établissements au style architectural moderne, à l’image de la grande Université de l’USTO, du nouvel Établissement Hospitalier Universitaire «1er novembre 1954» des instituts d'enseignement supérieur. Elle accueille le projet en cours de construction d'un stade olympique de 50 000 places

Es Sénia
La ville d'Es Senia, limite Oran à sa sortie Sud. également limitrophe d'Oran. Elle est située à 8 kilomètres du centre-ville. Elle abrite des zones industrielles, la première et ancienne université d’Oran, et plusieurs instituts universitaires et centres de recherche tels que le Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) ou le Centre d'études maghrébines en Algérie (CEMA).
Es Sénia est connue aussi pour l’aéroport t international situé sur son territoire. La Ville, en plein développement sera relié au centre d’Oran par le tramway en cours d’achévement .

 

Un Climat doux tempéré

La wilaya d’Oran bénéficie d'un climat méditerranéen[4] classique marqué par une sécheresse estivale, des hivers doux, un ciel lumineux et dégagé[5]. Pendant les mois d'été, les précipitations deviennent rares voire inexistantes, et le ciel est lumineux et dégagé. L'anticyclone subtropical recouvre la région oranaise pendant près de quatre mois. En revanche la région est bien arrosée pendant l'hiver. Les faibles précipitations (420 mm de pluie) et leur fréquence (72,9 jours par an) sont aussi caractéristiques dece clima

Un Relief très contrasté

La Wilaya d’Oran bénéficie d’un littoral marin comprenant des falaises rocheuses et des plages sableuses s'étalant au bas des plaines de Bousfer, des Andalouses et de la baie d’Arzew à l'Est ou les collines du Sahel forment les hautes falaises abruptes allant d’Arzew à Canastel