Le stade olympique connait un taux de réalisations de 80%

0

La réception de ce stade olympique avec ses trois terrains de réplique, piste d’athlétisme et annexes dont un centre de formation intégré, un parking de 230 places et un ensemble d’équipements intégrés est prévue en septembre 2018

Les travaux du stade olympique (40.000 places) de Belgaïd dans la commune de Bir El Djir (Oran), devant accueillir des compétitions aux Jeux méditerranéens 2021, enregistrent un taux d’avancement de 80%, a-t-on appris du directeur de l’équipement de la wilaya. La réception de ce stade olympique avec ses trois terrains de réplique, piste d’athlétisme et annexes dont un centre de formation intégré, un parking de 230 places et un ensemble d’équipements intégrés est prévue en septembre 2018, a souligné Mustapha Banouh, lors d’une visite sur site de trois jours d’une délégation du Conseil, de la nation conduite par le président de l’information, de la jeunesse et la culture, le sénateur Mohamed Ghersi, en présence du wali d’Oran et des élus locaux. Concernant les structures complémentaires adjacentes au stade olympique, le même responsable a fait savoir que le taux d’avancement est de 5%. Il s’agit du centre nautique avec ses trois bassins de natation dont une piscine indoor de 2400 places, d’une salle omnisports ayant un caractère polyvalent pouvant accueillir 7200 spectateurs. Un taux d’avancement de 60% est enregistré pour le village méditerranéen d’une capacité de 4600 chambres, doté d’équipements d’accueil, restaurant, salles de sports, de jeux et de loisirs, d’un jardin et d’une piste cyclable, a-t-il ajouté. Le même responsable, qui a dressé un tableau de l’évolution des préparatifs de la 19e édition des JM 2021 qu’abritera Oran, a mis en exergue l’effort consenti par les autorités dans la prise en charge des actions liées à cet événement en terme de réalisation d’infrastructures, de réhabilitation de certaines existantes. Pour sa part, le wali d’Oran, Mouloud Chérifi a évoqué les grands axes des préparatifs techniques des JM 2021 pour assurer les meilleures conditions de cet événement, énumérant un nombre d’actions du programme concocté pour faire de ce rendez-vous un grand événement à la hauteur de la ville d’Oran et de ses ambitions. Il s’agit de l’installation d’une cellule de contrôle, initiée dans le cadre de la lutte contre les constructions illicites, la révision du schéma de circulation, la mise à niveau de certaines infrastructures sportives, la création d’un comité d’organisation, la mise en place également de trois comités locaux dont un chargé de l’embellissement regroupant des spécialistes et de représentants de la société civile, un autre technique en lien avec les fédérations sportives et un chargé de la formation de jeunes bénévoles (2000) parmi les universitaires, notamment. Selon le directeur de la jeunesse et des sports, Badreddine Gharbi, toutes les opérations de réhabilitation et autres nouvelles actions liées à cet événement important pour le pays et sa jeunesse seront lancées dans les délais, citant au passage notamment la réhabilitation du Palais des sports, du centre équestre «Antar Ibn Cheddad» d’Es-Sénia) et des courts de tennis de haï «Essalem» (ex-St Hubert), ainsi que la mise à niveau du champ de tir aux armes sportives de Bir El Djir situé au pied de la montagne des Lions. Dans son intervention, un membre du Conseil de la nation, le sénateur de la wilaya Abdelouaheb Benzaïm, président de la commission de l’éducation, de la formation et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a évoqué la nécessité de lancer les travaux d’extension du projet du tramway, notamment le tronçon USTO-pôle universitaire de Belgaïd, tout en proposant un recours de la formule gré à gré pour le lancement de certaines opérations d’aménagement urbaines, pour éviter le problème récurrent des appels d’offres infructueux. Le président de la commission de l’information, de la culture et de la jeunesse, Mohamed Ghersi s’est déclaré, quant à lui, satisfait de l’état d’avancement des travaux du stade olympique et de ses annexes et du village méditerranéen où il s’est rendu, à l’issue de la première journée de la visite de la délégation du Sénat qu’il accompagne. Le programme de la délégation du Sénat prévoit pour la journée du lundi une sortie sur site pour s’enquérir de l’état d’avancement de la nouvelle aérogare et de sa tour de contrôle à l’aéroport international «Ahmed Ben-Bella», selon les services de la wilaya d’Oran.

Partager sur :

Laisser une réponse