Le Wali d’Oran, M. Mouloud Chérifi, invité du forum des citoyens

0
Plus de cinq mois après son installation aux commandes de la wilaya d’Oran , M. Moudoud Chérifin le Wali d’Oran  a animé hier matin une conférence débat du forum organisé par le groupe de presse Ouest Tribune. Avant de laisser place aux questions et au débat, le Wali a présenté un bilan résumé des actions et opérations engagées durant l’exercice 2017 ainsi qu’une analyse de l’Etat de lieux et des premiers résultats de sa démarche de gestion et de prise n charge des affaires de la Wilaya. « Travailler à Oran c’est vraiment passionnant » a commencer par dire le Wali d’Oran visiblement engagé et motivé pour la réussite de sa mission. Prônant pour le travail d’équipe et l’engagement de tous les responsables, des élus et des membres de la société civile, M. Mouloud Chérifi a expliqué que toute stratégie de gestion ne saurait atteindre les objectifs sans une adhésion objective et sincére de des citoyens concernés. « Seuls ceux qui travaillent peuvent commettre des erreurs… » a rappelé le Wali, affirmant la necessité de soutenir les pouvoirs publics et les autorités dans leurs efforts et engagements.  Présentant les grands axes du bilan, le Wali a indiqué que les actions s’inscrivent  sur quatre principaux secteurs considérés comme étant les locomotives de tous les autres secteurs de développement. Il s’agit  de  l’Environnement, de   l’aménagement et amélioration du cadre urbain  et des aspects sous-jacents liés a l’hygiène publique   le renforcement du programme de logements et le développement des équipements publics, ainsi que  la promotion de l’investissement,
. Dans ce cadre un vaste plan d’action a été mis en oeuvre pour améliorer la collecte des déchets ménagers, assurer la maintenance urbaine, développer les espaces verts et bien d’autres actions visant a assurer les meilleures conditions de confort du cadre de vie collectif des habitants. Ce volet inclut également la lutte contre les constructions illicites et anarchiques qui participent on le sait a la clochardisation des espaces urbains. Le second volet important a indiqué le Wali est celui de la préparation des prochains jeux méditerranéens qui seront organisés à Oran en 2021. Cela implique la finition des projets d’infrastructures en cours mais également la mise a niveau de tous ce qui doit refléter la meilleure image de la Ville. Il s’agit en troisième lieu de prendre en charge la cadre urbain, le vieux bati et surtout la préservation du patrimoine a haute valeur architectural e et historique. A ce sujet la Wali d’Oran, confirmant son pragmatisme et sa logique d’homme de terrain, a souligné que tout ce qui doit préservé le sera, mais ce qui ne peut étre sauvegardé ou restaurer, a savoir  les immeubles en ruine avancée signalés par les organismes compétents tels que le CTC ne pourront étre que démolis. Oran, a indiqué le Wali, ne cesse de prendre de nouvelles dimensions, confirmant son rang de métropole, comme en témoigne ces derniers mois les visites de nombreux ambassadeurs de différents  pays à Oran.  Évoquant les principaux chiffres du bilan financier de la Wilaya, M. Mouloud Chérifi a indiqué  que la wilaya a enregistré l’inscription de prés de 1 024 opérations, PSD et PCD, pour un  montant de crédits jamais égalé de  341  milliards de DA. Par ailleurs  les situations impayées de 13 milliards de DA datant de l’exercice 2016. Elles ont été régularisées à 100 % en un temps record. Concernant le taux de consommation des crédits pour 2017, le Wali a indiqué qu’il a atteint le taux record de 70 %. Pour les crédits PCD, le taux de consommation a été de 100 %.  Le taux de consommation des crédits est de l’ordre de 91% à la clôture de l’année budgétaire 2017, c’est une performance historique pour Oran.  Au même titre que le règlement définitif de toutes les dettes accumulées, dans les dernières années envers les entreprises de réalisation.  Des chiffres de consommation prévue de crédits pour 2018 ont été également présentés par le Wali. Revenant sur les actions engagées en 2017, le Wali a cité des opérations importantes concernant tous les secteurs, dont l’environnement, la santé, la formation professionnelle et l’éducation. Sur le plan Environnement, Oran a beaucoup investi  dans les espaces verts et la gestion des déchets. Pas moins de 42 opérations de grande envergure, pour l’entretien du milieu, qui ont donné des résultats probants. Il a été également mis en place a souligné le Wali  , une force commune environnementale, installée à la DHA (Division communale de l’hygiène et de l’assainissement) qui intervient en appoint au dispositif municipal classique.
Le Wali a donné des éléments chiffrés sur chaque opération lancée dans les différents secteurs durant ses cinq premiers mois de présence à la tête de la Wilaya. Citons pour l’exemple les 12 opérations de volontariat organisées, ayant permis l’évacuation de près de 500 tonnes de déchets ménagers, 27.000  tonnes de déchets solides et prés de 300 tonnes d’herbe et branchage. Ou encore la quinzaine d’ opérations de démolition, avec a la clef prés éd de 150 constructions illicites rasées. Un résultat, qui en à peine cinq mois  est trois fois plus important que l’ensemble des opérations menées auparavant durant deux ans.
Rappelant qu’il avait eu déjà l’occasion d’exposer sa feuille de route lors de la session de l’APW du  22 juillet 2017, le wali, M. Mouloud Chérifi s’inscrit dans une démarche d’action par étapes qui permet en toute transparence d’apprécier  et d’évaluer les efforts et le résultat des actions.  Ce qui atteste, s’il le fallait, d’un nouvel élan et de  perspectives prometteuses dans la prise en charge des besoins et des attentes des habitants de la Wilaya d’Oran.
Partager sur :

Laisser une réponse