L’Émir Abdelkader (1808-1883)

0

BIOGRAPHIE DE L'EMIR ABD-EL-QADER

• 26/09/1808 : Naissance de l’Émir à ''Guetna'' près de Hammam Bou Hanifia (Mascara)

• 1812 : Entrée à l’école coranique dirigée par son père

• 1812-1820 : Etudes à Mascara

• 1820-1823 : Poursuite des études à Arzew

• 1823-1824 : Poursuite des études à Oran

• 1825-1826 : Résidence surveillée à Oran en compagnie de son père

                        sur ordre du Bey Hassan à « Dar El-A’rich » (Sidi El-Houari)  

• 1826-1828 : Pelerinage à la Mecque et visite Hadj des pays du Moyen-Orient

• 1830-1832 : Participation à la résistance dirigée par son père contre

                       l’occupation d’Oran par les Français (Khenguenitah)

• 22/11/1832 : Moubaya'â à l’Emir à ''Dardara'' (Ghriss)

• 04/02/1833 : Investiture populaire Mosquée ''Sidi-Hassane'' (Mascara)

• 1833 : Décès de son père Hadj Mohieddine

• 26/02/1834 : Trève '' Traité Desmichels''

• 30/05/1837: Trève de ''Rachgoun'' ( Traité de la Tafna)

• 1837-1839 : L’Emir structuration et renforcement l’Etat Algérien Moderne

                        

• 19-23/12/1847 : L’Emir décide d’arrêter le combat, négocie et pose les   

                             Conditions pour l'Armistice : ''Hidjra'' vers le Machrek

• 1848-1852 : Incarcération de l’Emir en France (interné à Toulon, Pau

                       et Amboise) – en dépit de la « parole donnée par l’Etat français

• 16/10/1852 : L’Emir, libéré par Napoléon III, quitte la France

                        pour la Turquie (Bourssa)

• 1854 : L’Emir écrit son livre ''Dhikr El-Aqel'' (Lettre aux Français)

• 1855 : Etablissement de l’Emir à Damas.

• 9-16/7/1860 : L’Emir sauve 15000 Chrétiens de Damas d’un massacre par les Druzes

• 1862 : Décès de la mère de l’Emir

• 1865 : Voyage à Istanbul puis à Paris

• 1869 : L’Emir assiste à l’inauguration du Canal de Suez (Egype)

• 1877 : L’Emir apporte son soutien au mouvement nationaliste Syrien

• 1877-1883 : l'Emir donne des commentaires publics sur ''El-Mawaqifs'' (Les haltes)

• 26/05/1883 : Décès de l’Émir Abd-El-Qader à Damas

• 05/07/1966 : Transfert des cendres de l'Emir à El-Alia (Alger)

Symbole de la résistance nationale à l’occupation coloniale pendant quinze ans (1832-1847), l’Emir Abdelkader, fils de Sidi Mahiédine de la puissante confrérie de Qadiriya, naquit en 1808 à ElGaitna prés de Mascara.
Dès l’âge de 7 ans, il fut confié au Cadi d’Arzew Si Ahmed Ben Tahar, un brillant érudit qui l’initia aux mathématiques, à l’astronomie, à la géographie, et l’histoire.
A 14 ans, il résida à Oran pour y suivre une formation supérieure. Au fil des voyages et des études, il allait rapidement acquérir une riche et solide culture et sera ainsi à la fois un brillant théologien, un grand Homme politique , un redoutable chef militaire et un philosophe d’exxeption.
Proclamé Emir le 22 Novembre1832, Il déclare la guerre à l’occupant et réussit à freiner la pénétration coloniale
Le 28 juin 1835, à la bataille de la Macta sur la route de Mostaganem, il inflige une cinglante défaite au général Trézel. Le traité de la tafna en 1837 confirme L’autorité de l’Emir sur l’Ouest, le titteri et une partie de l’Algérois. 1839 au sud-ouest de la grande Kabylie et au delà de l’Atlas saharien. La guerre, plus violente et meurtrière reprend en 1839. Mais en 1843 la «Smala» de l’émir tombe aux mains des français. Pourchassé, trahi, et sans appuis, l’Emir est contraint à la réédition le 23 Décembre 1847. Incarcéré pendant cinq ans et libéré en Octobre 1852, il rejoint Damas ou il s’éteint dans la gloire et la célébrité le 26 Mai 1883..
Partager sur :

Laisser une réponse