Oran se dote d’un nouveau centre moderne de vidéo-surveillance

0

La Sûreté nationale vient ainsi de se doter d’un centre ultra-moderne qui permettra de sécuriser la grande ville d’Oran, qui accueillera, en 2021, les Jeux méditerranéens.Dans son intervention, le wali d’Oran n’a pas manqué de mettre en exergue l’objectif de ce centre d’assurer la sécurité  des citoyens et de leurs biens, tout en luttant contre la criminalité.Pour le bon fonctionnement de ce dispositif de surveillance, toutes les mesures ont été prises, tant sur la plan de la formation du personnel de la DGSN que de la maintenance des équipements. Il est à rappeler qu’Oran s’est déjà dotée d’un centre de vidéosurveillance à vocation nationale traitant les images vidéo.

Un centre chargé de la gestion de la salle des opérations qui gère les caméras de surveillance installées à travers les rues d’Oran, une opération qui sera élargie pour une couverture globale et une meilleure maîtrise de la circulation. Le centre de commandement est composé de salles de surveillance pour visualiser le flux des images vidéo envoyées par les caméras installées.

Outre les caméras fixes, la surveillance se fait également par voie aérienne. Les hélicoptères de haute technicité, munis de caméras de pointe, d’un détecteur de radios et d’un téléphone satellite envoient en temps réel les images vidéo au centre.

Parmi ces dernières technologies acquises par la police, figure le système LAPI opérationnel depuis quelques mois. Il s’agit de la lecture automatique de plaques minéralogiques, une méthode de surveillance qui utilise la technique de la reconnaissance optique de caractères sur des images pour lire les plaques d’immatriculation.
Tegguer Kaddour

Partager sur :

Laisser une réponse